VIDEO. Taxe d'habitation: Jacqueline Gourault annonce la création d'un nouvel impôt... avant de faire machine arrière

FISC On s'y perdrait presque…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration sur la taxe d'habitation, qui augmente dans l'Eurométropole de Strasbourg.
Illustration sur la taxe d'habitation, qui augmente dans l'Eurométropole de Strasbourg. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La taxe d’habitation, qui devrait être supprimée pour tous à l’horizon 2020, sera finalement remplacée par un nouvel « impôt plus juste », avait indiqué ce jeudi Jacqueline Gourault, la ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Avant de finalement faire machine arrière sur son compte Twitter.

>> A lire aussi : Une suppression complète de la taxe d'habitation n'est «vraiment pas un sujet prioritaire»

La taxe d’habitation bel et bien « abolie »

« Il faut parler de réforme fiscale et d’impôt plus juste », avait-elle dans un premier temps déclaré lors de l’émission Questions d’info sur LCP. Mais plus tard dans la soirée, l’élue a assuré que « la taxe d’habitation est définitivement abolie et ne sera pas remplacée par un autre impôt ». « La fiscalité locale sera entièrement repensée », a-t-elle précisé.

Pour rappel, dans le budget 2018, le gouvernement a entamé la suppression par tiers de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages à l’horizon 2020. Fin décembre, en promulguant le texte, le président Emmanuel Macron a exprimé son souhait d’abandonner cet impôt pour la totalité des Français dans les mêmes délais.

>> A lire aussi : Baisse de la taxe d'habitation: Les contribuables mensualisés peuvent moduler leur prélèvements dès janvier

« C’est un impôt injuste », a martelé Jacqueline Gourault, élue du Loir-et-Cher. « Nous étions sur une assiette, sur des bases, qui n’avaient pas évolué depuis 1970 et tous les gouvernements successifs, y compris ceux qui crient le plus fort aujourd’hui, n’ont pas fait la révision des valeurs cadastrales. »