Baisse de la taxe d'habitation: Les contribuables mensualisés peuvent moduler leurs prélèvements dès janvier

IMPOTS Pour les contribuables non mensualisés éligibles à la baisse de la taxe d'habitation promise par le gouvernement, il faudra attendre le mois de novembre pour voir la différence...

C. Ape.

— 

Illustration sur la taxe d'habitation, qui augmente dans l'Eurométropole de Strasbourg.
Illustration sur la taxe d'habitation, qui augmente dans l'Eurométropole de Strasbourg. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La loi finance 2018 a acté la baisse de la taxe d'habitation pour 80 % des Français d’ici trois ans. Cette diminution interviendra donc en novembre, période à laquelle les contribuables non mensualisés sont priés de payer cette taxe.

Mais pour ceux qui ont opté pour la mensualisation de leur paiement, la baisse n’interviendra pas pour autant dès le premier mois de l’année 2018, explique Capital. Pour en bénéficier, les contribuables qui le souhaitent doivent en faire la demande via leur espace personnel sur l e site impots.gouv.fr.

>> A lire aussi : Serez-vous exonéré de taxe d'habitation en 2018 ? On a la réponse

Vous pouvez avant d’en faire la demande, vous assurez que vous êtes éligible à ce geste fiscal grâce au simulateur mis en place par Bercy. Dans les faits, votre revenu fiscal de référence ne doit pas excéder 27.000 euros pour une personne seule, majorée de 8.000 euros pour chacune des deux demi-parts suivantes. Soit 43.000 euros pour un couple, puis 6.000 euros par demi-part supplémentaire.

Les 22 % de contribuables qui dépassent ce seuil ne pourront prétendre à aucun dégrèvement.

En cas d’erreur, sachez qu’aucune qu’il n’y a pas de pénalité en cas de modulation à la baisse trop importante.