Illustration Google
Illustration Google — Jens Meyer/AP/SIPA

EVASION FISCALE

Optimisation fiscale: Google a détourné 16 milliards d'euros aux Bermudes en 2016

La technique d'optimisation fiscale du « Dutch sandwich » aurait permis à Alphabet, la maison-mère de Google, d'économiser de 2,4 à 3,7 milliards de dollars d'impôts en 2016...

En 2016, Alphabet aurait fait l’économie de milliards de dollars d’impôts en utilisant une société écran et une méthode d’optimisation fiscale baptisée « Dutch sandwich » (sandwich néerlandais). La maison-mère de Google aurait ainsi fait transiter 15,9 milliards d’euros de sa filiale irlandaise vers une entreprise hollandaise n’employant aucun salarié.

Surnommée « Double Irish », cette opération aurait été suivie d’un transfert de fonds de la coquille vide néerlandaise en direction d’une « boîte aux lettres aux Bermudes possédée par une autre société enregistrée en Irlande », révèle Bloomberg.

Google répond aux accusations

Les montants ainsi détournés par Google du champ d’action des administrations fiscales auraient augmenté de 7 % entre 2015 et 2016, indique par ailleurs Le Monde. À la suite de ces révélations, la firme a souhaité répondre aux accusations d’optimisation fiscale. « Nous payons toutes les taxes dues et nous nous conformons aux lois fiscales de chaque pays dans lequel nous opérons », a indiqué l’entreprise californienne dans un communiqué.

>> A lire aussi : VIDEO. L’évasion fiscale, ça représente combien ?

En 2016, les chiffres communiqués par la société aux autorités américaines montrent que le taux global d’imposition d’Alphabet était de 19,3 %. La maison-mère de Google aurait donc réalisé une économie d’un montant situé entre 2,4 et 3,7 milliards de dollars grâce à ces opérations de transfert.