Airbus: La compagnie Emirates pourrait sonner le glas de l'A380

COMMANDES La continuation de la production du plus gros avion civil au monde est suspendue à la volonté de la compagnie Emirates, plus gros acheteur de l’histoire…

20 Minutes avec AFP

— 

Un avion de la compagnie Emirates dans le ciel londonien.
Un avion de la compagnie Emirates dans le ciel londonien. — Dinendra Haria/Shutters

Airbus serait actuellement en train d’analyser plusieurs hypothèses concernant les prochaines années de production de l’A380. Et l’une d’entre elles serait tout simplement d’en arrêter la production, si l’on en croit les informations du magazine Challenges.

>> A lire aussi : VIDEO. Nice: Un A380 se pose en crabe en raison des vents violents... Impressionnant mais «assez courant»

Le groupe européen est apparemment suspendu à la volonté ou non de la compagnie Emirates de faire de nouvelles commandes. Après à peine dix ans de vol, le très gros porteur en est donc réduit à attendre le bon vouloir des dirigeants de la compagnie émiratie.

Une production au moins jusqu’à 2020

Le mastodonte européen de l’aéronautique souffre de ventes insuffisantes. « S’il n’y a pas de commandes d’Emirates, Airbus commencera le processus de l’arrêt de la production d’A380 », a ainsi déclaré une source proche du projet à Challenges. L’arrêt de la production ne sera pas net, mais progressif. Car il faut honorer la livraison des A380 en cours de production à…. Emirates.

Selon une analyse de Reuters, les commandes actuelles devraient fournir du travail jusqu’en 2020. On ignore pour l’heure le nombre de suppressions d’emploi qui découlera de cet arrêt de la production. Le développement de l’A380 a coûté environ onze milliards d’euros à Airbus. Cependant, la demande pour ces énormes quadrimoteurs a nettement baissé ces dernières années. Les compagnies aériennes privilégient en effet désormais des bimoteurs plus petits, plus faciles à remplir et moins chers à entretenir.