Lille: Comment acheter un appartement en plein centre-ville (presque) à moitié prix

IMMOBILIER L’Office de foncier solidaire (OFS) va permettre, sous conditions, d’acquérir un bien immobilier à un tarif imbattable…

Mikaël Libert
— 
Les 15 premiers logements en bail réel solidaire seront construits dans l'ancienne fac de pharmacie à Lille.
Les 15 premiers logements en bail réel solidaire seront construits dans l'ancienne fac de pharmacie à Lille. — M.Libert / 20 Minutes
  • L’Office de foncier solidaire signe le premier bail réel solidaire à Lille.
  • Cela permet d’acheter un logement hors coût du foncier.
  • Quinze logements seront livrables, fin 2019, dans le centre-ville.

Prix cassés sur l’immobilier. Lundi, l’Organisme de foncier solidaire (OFS) et le promoteur immobilier Finapar ont signé le premier bail réel solidaire français. Une formule qui permet aux particuliers d’acheter un bien sans supporter le coût du foncier.

C’est Lille qui a été la première à lancer l’idée de permettre l’achat de son habitation hors prix du terrain via un OFS. Début 2017, Audrey Linkenheld, conseillère municipale à Lille et administratrice de l’OFS, avait expliqué, lors de la présentation du projet, que la part du foncier représentait 25 % du prix d’un bien immobilier à Lille.

>> A lire aussi : Le tribunal signe l'arrêt de mort de l'encadrement des loyers

De simple projet fin février, l’OFS est devenu concret, lundi, avec l’acquisition pour l’euro symbolique d’un volume équivalent à quinze logements à construire, sur un lot de 210, dans l’ancienne faculté de pharmacie, rue Jean-Bart, à Lille. « Les logements seront vendus sur plans à 2.100 euros le m2 à des personnes respectant un certain plafond de ressources », explique Audrey Linkenheld, soit environ 44.000 euros pour un couple sans enfant.

Eviter la spéculation

A ce prix, il faudra ajouter une redevance mensuelle pour le foncier, fixée à un euro le m2, avec un bail de 99 ans. Pour la revente du bien, le propriétaire devra trouver un acheteur avec les mêmes conditions de revenus que lui et le prix sera fixé sur la base de 2.100 euros le m2, revalorisée en fonction de l’indice de référence des loyers.

>> A lire aussi : Un marché des transactions immobilières fluide et stabilisé à Lille

L’administratrice de l’OFS prend l’exemple d’un type 3 de 65 m2 qui reviendrait donc à environ 136.000 euros, hors redevance foncière. Alors que, selon le Crédit Foncier, les prix dans ce secteur atteignent plutôt 5.000 euros le m2. C’est d’ailleurs dans cette fourchette de tarifs que vont être commercialisés 84 logements libres à construire dans le même projet de l’ancienne faculté, dont la livraison est prévue, fin 2019.

Un autre projet de bail réel solidaire est à l’étude avec 17 logements, rue Renan, à Lille. La ville de Ronchin s’est aussi positionnée sur le sujet « avec de petits pavillons dont le prix au m2 devrait même être au-dessous de 2.100 », a assuré le maire, Patrick Geenens, sans s’avancer sur un calendrier.