Landes: L'entreprise chimique DRT rachetée pour... 1 milliard d'euros!

RACHAT Les produits de DRT servent notamment à fabriquer du caoutchouc, des chewing-gums, et autres vernis…

C.C. avec AFP

— 

La société DRT est implantée dans les Landes depuis 1932.
La société DRT est implantée dans les Landes depuis 1932. — DRT (Vielle-Saint-Girons Landes)

La résine de pin peut valoir cher, très cher. Le groupe chimiste landais DRT, spécialisé dans la fabrication de dérivés de résine de pin (landais évidemment), est en passe d’être racheté par un fonds d’investissement français.

>> A lire aussi : L'usine Ford de Blanquefort est «jugée compétitive» mais son avenir reste flou

Plus de 1.300 salariés dans le monde

« Ardian est entrée en négociations exclusives avec certaines familles actionnaires et Tikehau Capital en vue d’acquérir une participation majoritaire », précise un communiqué publié sur le site de DRT (Dérivés Résiniques et Terpéniques). Une valorisation à hauteur d’un milliard d’euros pour le groupe installé à Dax, fondé en 1932 et détenu jusque-là majoritairement par les héritiers des fondateurs.

L’opération « reste soumise à certaines conditions incluant l’approbation des autorités de la concurrence et la signature d’un accord définitif », précise le communiqué. DRT emploie près de 1.300 personnes et dispose de quatre sites de production en France, deux aux Etats-Unis, trois en Inde et un en Chine.

>> A lire aussi : Le patron du gendarme boursier français s'inquiète des nombreux risques qui pèsent sur les marchés