Black Friday et Cyber Monday: Des ventes record en France, surtout sur Internet

CONSOMMATION L'électronique grand public et les jeux vidéos en profitent...

P.B. avec AFP

— 

Un magasin participant au Black Friday, le 27 novembre à Paris.
Un magasin participant au Black Friday, le 27 novembre à Paris. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

On ne fête peut-être pas Thanksgiving en France, mais les consommateurs ont vite adopté les promotions américaines du vendredi 24 novembre (Black Friday) et du lundi 27 novembre (Cyber Monday), avec des records de ventes pour certains des sites de e-commerce.

Pour Amazon, le Black Friday 2017 a été « le jour le plus intense de toute l’histoire » du site français du géant américain du commerce en ligne, avec « plus de deux millions d’unités commandées durant la journée », soit une augmentation de plus de 40 % par rapport au Black Friday 2016. « Les commandes se sont succédé avec un rythme moyen de 1.400 unités par minute », précise Amazon.

Le site Cdiscount (filiale du groupe Casino) affirme pour sa part avoir enregistré vendredi « 43 millions d’euros de volumes d’affaires (+80 %), soit cinq fois une journée normale ». « Ce sont 8 millions de personnes qui ont visité le site internet Cdiscount, soit 1 foyer sur 3 », selon la plateforme, dont le siège se trouve à Bordeaux.

Pour le site Priceminister-Rakuten, le Black Friday version 2017 a également été synonyme de record : en trois jours, le site a doublé ses ventes par rapport au week-end du Black Friday 2016, et a enregistré vendredi « son plus gros volume de ventes en 17 années d’existence ».

Les ventes explosent de 215 %

Selon le spécialiste du commerce marketing Criteo, les ventes ont explosé de 215 % sur la journée de vendredi par rapport à la moyenne quotidienne des mois d’octobre et de novembre, et le nombre de visiteurs des sites marchands a doublé. L’an dernier, la hausse n’avait été que de 92 %.

Les catégories qui en profitent le plus : jeux et jouets : (+840 %), électronique grand public (774 %) et logiciels (731 %). Reste à voir si ce pic de fin novembre aura un impact sur les ventes de Noël, avec des emplettes peut-être simplemente faites avant l’heure.