Le taux de chômage en 2007 «inférieur à 7,9%»

EMPLOI Selon François Fillon...

Avec agence

— 

Le Premier ministre François Fillon a affirmé mardi sur Europe 1 qu'il n'y aurait "pas de plan de rigueur" après les élections municipales.
Le Premier ministre François Fillon a affirmé mardi sur Europe 1 qu'il n'y aurait "pas de plan de rigueur" après les élections municipales. — Jean-Francois Monier AFP/Archives
Le taux de chômage en France «pour l'ensemble de l'année 2007», qui devrait être connu jeudi matin, sera «inférieur à 7,9%», a déclaré ce mercredi François Fillon à Rennes, lors d'une visite de soutien au candidat UMP aux élections municipales.

«Sur le plan de l'emploi, on est à un niveau de chômage qu'on n'a pas connu depuis 1983» a-t-il ajouté. «La vérité, c'est que sur l'emploi les politiques publiques débouchent sur des résultats», a affirmé le Premier ministre.

Regain du chômage en janvier

Jeudi, l'Insee publiera le taux de chômage du quatrième trimestre 2007, livrant une photographie du marché de l'emploi antérieure au regain du nombre de personnes inscrites à l'ANPE en janvier (+0,7%).

L'Insee ne divulguera que des données trimestrielles et aucune moyenne annuelle. Néanmoins la moyenne annuelle pourra être calculée à partir des valeurs pour les quatre trimestres de l'année.

Au troisième trimestre 2007, le chômage en France métropolitaine était tombé à 7,9% de la population active en moyenne, sans compter les départements d'outre-mer (DOM), soit 2,2 millions de personnes. Avec les DOM, il atteignait 8,3% de la population active.