Deux semaines de soldes en plus?

COMMERCE Un groupe de travail lancé par Bercy propose également la création d'un comparateur de prix dans l'alimentaire…

Sa. C.

— 

Les soldes se terminent sur une note contrastée pour le textile, les grands magasins et chaînes évoquant de très faibles hausses et les petits commerçants une baisse par rapport à 2007,
Les soldes se terminent sur une note contrastée pour le textile, les grands magasins et chaînes évoquant de très faibles hausses et les petits commerçants une baisse par rapport à 2007, — Bertrand Guay AFP

Pour relancer le pouvoir d’achat, Bercy mise sur les soldes. Mis en place fin janvier par le ministère de l’Economie, le groupe de travail chargé de plancher sur une réforme de ces périodes vient de rendre un rapport provisoire. Parmi les pistes envisagées: ajouter deux semaines supplémentaires de soldes par an et la création d'un comparateur de prix dans l'alimentaire, affirme mercredi matin «Le Figaro».
 
Deux semaines de soldes en plus
 
Ce rapport provisoire propose de maintenir le système actuel de deux périodes de soldes par an, à date fixe, avec des dérogations «exceptionnelles» pour les zones touristiques ou frontalières. Autre avantage, le groupe prévoit d’«autoriser chaque établissement à pratiquer deux semaines supplémentaires de soldes par an, aux dates de son choix». Une liberté non négligeable pour les commerçants, actuellement obligés de se plier aux soldes à date fixe, qui pourraient ainsi plus facilement écouler leurs stocks.
 
«Ce pourrait être soit deux semaines consécutives, soit deux semaines distinctes réparties dans l’année», précise «Le Figaro». Avec une contrainte tout de même: pour préserver leur caractère exceptionnel, les commerçants pourraient se voir interdire ces soldes flottants «durant le mois précédent les soldes». Cette proposition devrait faire l’objet d’un test dans deux régions pour commencer.
 
Comparateur de prix
 
En pleine polémique sur la flambée des prix dans le commerce alimentaire, le groupe estime que la mise en place d'un comparateur de prix offrirait «au consommateur une information impartiale et la plus exhaustive possible sur les prix», selon l’AFP.
 
Les propositions définitives du groupe seront annoncées fin mars.

DEBAT – Deux semaines de soldes supplémentaires vous paraissent-elles nécessaires?