Les vieux refusent d'être montrés du doigt

A. B. - ©2008 20 minutes

— 

« Je suis donc devenue inutile pour la société à cause de mon grand âge », s'insurge dans une lettre à 20 Minutes, Zyta Combe, une retraitée de Gironde. Son courrier fait suite à notre article « Les vieux taxés de racket », publié vendredi, au sujet de livres qui dénoncent le poids des personnes âgées sur les jeunes actifs. Zyta Combe poursuit : « Je constate que j'ai cotisé pendant quarante ans pour payer les retraites des parents des jeunes actifs, et c'est vrai, je touche une retraite de la Sécurité sociale de 523 euros par mois ». « J'ai cotisé pendant quarante-deux ans, et ce n'est pas terminé. Ces auteurs devraient avoir honte », s'étrangle un autre lecteur. « On ne peut pas reprocher aux vieux d'être issus du papy-boom », conclut un troisième.