L'achat groupé refait grande surface

Angeline Benoit

— 

Le gouvernement a adopté mercredi un projet de loi ambitieux qui organise le basculement complet de la France vers un paysage audiovisuel entièrement numérique, mais inquiète les chaînes pionnières de cette technologie qui redoutent la rupture d'équilibres économiques fragiles.
Le gouvernement a adopté mercredi un projet de loi ambitieux qui organise le basculement complet de la France vers un paysage audiovisuel entièrement numérique, mais inquiète les chaînes pionnières de cette technologie qui redoutent la rupture d'équilibres économiques fragiles. — Martin Bureau AFP/Archives

«C'est le retour de l'achat groupé en France», s'enthousiasme Les Quatre Temps. Ce centre commercial de la Défense (Hauts-de-Seine) encourage les consommateurs à se regrouper à l'occasion de la fin de ses travaux de rénovation. A partir d'aujourd'hui, un site Internet est à leur disposition pour former des groupes éligibles à des remises en magasin du 2 au 5 avril.

En théorie, des consommateurs font du «team buying» lorsqu'ils commandent un produit ensemble, et obtiennent une réduction en contrepartie. Dans le cas des Quatre Temps, c'est le vendeur qui organise tout. Au total, 93 boutiques proposent des réductions de - 15 à - 40%. Chez Go Sport, un modèle de VTT est à - 20% pour six acheteurs. Chez Celio, le magasin est à - 30% à partir de quatre articles et clients en caisse. «C'est surtout une opération marketing, qui se produit une seule fois, pour une durée limitée. Ce n'est pas cela qui va réduire les prix en France», estime Franck Attia, rédacteur en chef adjoint du magazine Que Choisir.