Les Galeries redoutent un boycott des Chinois

- ©2008 20 minutes

— 

Le grand magasin parisien a dû gérer une délicate affaire ce week-end. Le 11 février dernier, la direction des Galeries Lafayette avait appelé la police pour faire embarquer des jeunes mariés chinois qu'elle accusait de vouloir payer avec un faux billet. Or, il s'agissait d'un vrai.

Le couple avait été relâché, mais le consulat de Chine a dénoncé l'« attitude brutale » de la police. L'incident a pris de l'ampleur et un membre de l'Association chinoise du tourisme a appelé les Chinois à boycotter l'enseigne. Samedi, le directeur des Galeries a officiellement présenté ses excuses « à tous les Chinois qui ont été blessés par cet incident ». Les touristes chinois sont ceux qui dépensent le plus dans le magasin du boulevard Haussmann.