Alimentation: Emmanuel Macron annonce une loi pour mieux rémunérer les agriculteurs

AGRICULTURE Le président de la République a dévoilé ce mercredi les premières mesures issues des discussions de ces Etats généraux de l'alimentation, visant à redonner un peu d'oxygène aux agriculteurs...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration alimentation biologique dans magasin./LODIFRANCK_1752.07/Credit:Franck LODI/SIPA/1412171801
Illustration alimentation biologique dans magasin./LODIFRANCK_1752.07/Credit:Franck LODI/SIPA/1412171801 — SIPA

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé mercredi une loi visant à rééquilibrer les contrats entre agriculteurs, industriels et distributeurs, pour mieux rémunérer les paysans.

« Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production », a déclaré le chef de l’Etat à mi-parcours desEtats généraux de l’Alimentation, à Rungis (Val-de-Marne).

Redonner un peu d’oxygène aux agriculteurs

Le président de la République a dévoilé ce mercredi les premières mesures issues des discussions de ces Etats généraux de l’alimentation, visant à redonner un peu d’oxygène aux agriculteurs en difficulté et à mieux organiser leur filière.

>> Lire aussi: Etats généraux de l’Alimentation: Comment mieux rémunérer les producteurs?

L’ambition du président est de trouver les moyens de mettre un terme à la paupérisation de la profession agricole, tout en répondant à la forte nécessité de transformation du secteur pour répondre aux attentes sociétales et environnementales des Français.

Selon la sécurité sociale des agriculteurs (MSA), leur revenu moyen en 2016 a augmenté de 4 % à 5 % par rapport à celui de 2015 mais il reste compris entre 13.000 et 15.000 euros annuels, soit entre 1.083 et 1.250 euros par mois.