Luxe: Michael Kors rachète le chausseur Jimmy Choo pour un milliard d’euros

RACHAT La marque de luxe américaine Michael Kors a annoncé ce mardi avoir trouvé un accord avec le chausseur de prestige britannique...

C.P. avec AFP

— 

Présentation de chaussures Jimmy Choo à New York le 14 juillet 2017.
Présentation de chaussures Jimmy Choo à New York le 14 juillet 2017. — Mandatory Credit: Photo by Carl Timpone/BFA/REX/Shutterstock

Une opération qui ne fait pas l’unanimité. La marque de luxe américaine Michael Kors a annoncé ce mardi le rachat du chausseur de prestige britannique Jimmy Choo pour 896 millions de livres, soit 1 milliard d’euros.

Elan international

Affaibli par des ventes en baisse (-11 % au dernier trimestre et 26,8 millions de dollars de pertes) et contraint de fermer une centaine de ses boutiques, Michael Kors compte sur cette prestigieuse acquisition pour mettre un pied sur le marché de la chaussure de luxe et donner de l’élan à son expansion internationale, analyse Forbes.

Fondée il y a 20 ans par le designer d’origine malaisienne Jimmy Choo et une éditrice du magazine de mode Vogue qui avaient ouvert une première boutique à Londres, l’entreprise Jimmy Choo commercialise des chaussures très haut de gamme portées par des personnalités comme Michelle Obama, Kate Middleton, Nicole Kidman et Lady Gaga.

« D’une certaine manière, ils achètent des problèmes »

Toutefois les analystes restent prudents sur le succès de cette stratégie. « La marque a réalisé de solides performances sur les marchés étrangers comme en Grande-Bretagne et Chine et au Japon. Mais Jimmy Choo, comme Michael Kors, a aussi souffert de la politique des prix cassés dans les grands magasins américains », souligne le Wall Street Journal. « D’une certaine manière, ils achètent des problèmes », note un analyste cité par le quotidien financier américain, selon qui Jimmy Choo « aurait besoin d’un re-dynaminsation et d’une réinvention ».

Ce mardi, sur les réseaux sociaux, certains fans et observateurs n’hésitaient pas à faire part de leur déception, voire même de leur inquiétude pour le prestige et l’avenir du chausseur britannique

Une équipe de direction conservée

Le chausseur de luxe britannique, dont une paire de stiletto peut se vendre plus de 1.000 dollars, avait révélé en avril qu’il se mettait en vente, deux ans après son entrée à la Bourse de Londres. Michael Kors dit avoir obtenu pour son offre l’engagement de l’actionnaire principal de Jimmy Choo, la société d’investissement basée au Luxembourg JAB Luxury qui détient 67,66 % du capital.

L’acquéreur entend conserver la direction actuelle de Jimmy Choo et développer la société via l’ouverture de nouvelles boutiques et la vente en ligne. Jimmy Choo compte plus de 150 boutiques dans le monde et assure être présente dans les grands magasins les plus prestigieux de la planète. En 2016, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 364 millions de livres, pour un bénéfice net de 15,4 millions de livres.

De son côté, la marque Michael Kors, connue pour ses accessoires et sa ligne de prêt-à-porter, a été lancée en 1981 par son créateur. Cotée à la Bourse de New York, elle est désormais présente dans une centaine de pays avec un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars.