Impôt sur le revenu: Vos avis d’imposition bientôt dans votre boîte (mail ou à lettres)

ECONOMIE La direction générale des finances publiques (Dgfip) a dévoilé ce vendredi le calendrier détaillé de l’envoi des avis d’imposition 2017…

C.P.

— 

Illustration de la déclaration de revenus 2016.
Illustration de la déclaration de revenus 2016. — GILE MICHEL/SIPA

Petit retour à la réalité si vous avez déjà la tête dans les vacances : sachez que vous allez bientôt être fixé(e) sur le montant de l’impôt sur vos revenus 2016. Selon le calendrier détaillé par la direction générale des finances publiques (Dgfip), l’envoi des avis d’imposition 2017 va en effet démarrer dès ce lundi.

>> A lire aussi : Les contribuables font leur déclaration d’impôts dans la douleur et gémissent sur le web

Envois échelonnés selon la situation

Vous avez opté pour l’avis d’impôt sur les revenus électronique ? Si vous êtes imposable, votre avis sera mis en ligne dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr entre le 31 juillet et le 18 août. Si vous êtes non imposable ou bénéficiez d’une restitution, il sera mis en ligne entre le 24 juillet et le 31 juillet. Dans les deux cas, un courriel d’information personnalisé vous sera envoyé dès qu’il sera disponible.

Les avis d'impôt sur le revenu en version papier, eux, seront acheminés par courrier entre le 24 juillet et le 6 septembre.

>> A lire aussi : Combien allez-vous payer d'impôts sur le revenu en 2017?

Paiement dématérialisé obligatoire au-delà de 2.000 euros d’impôts

La prochaine étape sera ensuite le paiement de votre échéance dont la date limite sera indiquée sur votre avis. Sachez qu’en 2017, il est devenu obligatoire de payer par voie dématérialisée (paiement en ligne ou prélèvement à l’échéance ou mensuel automatique) de tout montant d’impôt supérieur à 2.000 euros.

« Sur impots.gouv.fr, ou par smartphone ou tablette, vous pouvez adhérer au prélèvement à l’échéance jusqu’au 31 août ou payer en ligne jusqu’au 20 septembre et votre compte bancaire sera débité le 25 septembre », précise la DGfip.