Taxe d'habitation: Alors combien coûtera vraiment l'exonération pour 80% des ménages?

FISCALITE Elle coûtera 8,5 milliards d'euros aux finances publiques, et non 10 milliards comme annoncé jusque-là, a dévoilé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin...

20 Minutes avec AFP

— 

Avis d'imposition sur la taxe d'habitation.
Avis d'imposition sur la taxe d'habitation. — Gile Michel - Sipa

C’est 15 % de moins que prévu. La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages promise par Emmanuel Macron coûtera 8,5 milliards d’euros aux finances publiques, et non 10 milliards comme annoncé jusque-là, a indiqué mardi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

« Ce n’est pas 10 milliards que cela va coûter, c’est à peu près 8,5 milliards d’euros », a déclaré le ministre lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, en confirmant le fait que la réforme serait mise en place « sur trois ans ». Gérald Darmanin, qui répondait à une question de Pierre Cuypers (LR), a par ailleurs assuré que le calendrier exact de la réforme serait précisé mercredi par le Premier ministre Edouard Philippe.

Détails à venir

Les détails de la réforme, concernant notamment les compensations pour les collectivités locales, seront pour leur part abordées « lors de la conférence des territoires », qui se tiendra le 17 juillet au Sénat, a ajouté M. Darmanin.

La suppression de la taxe d’habitation suscite l’inquiétude des maires, même si Emmanuel Macron a promis pendant la campagne de compenser par des fonds d’État le manque à gagner pour les communes. « Si le gouvernement veut s’attaquer à l’autonomie fiscale des collectivités locales, il commettra une faute quasi constitutionnelle », a ainsi déclaré mardi matin Gérard Larcher, président LR du Sénat, appelant à « reprendre la réflexion sur les taxes locales ».

>> A lire aussi: L'exonération de la taxe d'habitation pour 80% des ménages entrera en vigueur dès 2018