L'homme qui aurait fraudé 5 milliards

Avec AFP - ©2008 20 minutes

— 

Ce serait la fraude la plus importante de l'histoire de la finance mondiale. La Société générale, une des trois premières banques françaises, a révélé hier des pertes colossales de près de 7 milliards d'euros. Un cataclysme financier dû à une fraude de près de 5 milliards d'un courtier de la banque, conjugué à la crise des « subprimes » américains. Un scénario digne d'un thriller financier qui tombe au pire moment pour la banque, celui d'un krach boursier mondial.

A l'origine de l'affaire, un trader, Jérôme Kerviel, 31 ans, qui aurait spéculé sur des actions sans se couvrir. Durant l'année 2007, il aurait dissimulé des pertes colossales grâce à une connaissance pointue des contrôles informatiques de la banque. Hier, l'économiste Elie Cohen a jugé qu'un tel montage semblait « un peu gros », estimant que la banque « aurait chargé la barque sur le thème de la fraude pour faire passer plusieurs mauvaises opérations de marché ». Aussitôt la fraude révélée, la banque a porté plainte contre son courtier, et une enquête judiciaire a été ouverte après des plaintes d'actionnaires et de petits porteurs.

Sur www.20minutes.fr

Les précédentes fraudes