Boeing retarde d'au moins trois mois le premier vol du 787

AERONAUTIQUE Son nouveau modèle commercial...

Avec agence

— 

Le groupe Boeing est sur le point d'annoncer de nouveaux retards pour le démarrage de son long-courrier 787 Dreamliner, selon le Wall Street journal de mardi, ce qui l'empêcherait de livrer autant d'appareils que prévu au cours de sa première année commerciale.
Le groupe Boeing est sur le point d'annoncer de nouveaux retards pour le démarrage de son long-courrier 787 Dreamliner, selon le Wall Street journal de mardi, ce qui l'empêcherait de livrer autant d'appareils que prévu au cours de sa première année commerciale. — Tangi Quemener AFP
L'année 2007 a beau avoir été très bonne, le constructeur aéronautique américain Boeing a retardé d'au moins trois mois le premier vol de son nouveau modèle commercial, le 787 Dreamliner, désormais prévu «autour de la fin du deuxième trimestre 2008», selon un communiqué publié mercredi.

Problèmes de démarrage dans les usines

«La conception fondamentale et les technologies du 787 demeurent solides», a commenté le président de la division avion commerciaux de Boeing, Scott Carson, cité dans le communiqué.

«Toutefois, nous continuons d'être gênés par des problèmes de démarrage dans nos usines et au sein de notre chaîne de fournisseurs au sens large», a-t-il ajouté.

Les livraisons du nouvel appareil, qui devaient débuter à la fin de l'année, sont désormais prévues «au début 2009», a précisé l'avionneur.

«Le groupe ne s'attend pas à ce que l'impact sur les perspectives de bénéfices 2008 soit significatifs», a-t-il indiqué, en renvoyant au 30 janvier pour plus de précisions. Les performances financières 2007 de Boeing ne seront pas affectées, a-t-il ajouté.

Composantes fabriquées dans différents pays

Le 787 est le premier Boeing dont les composantes sont fabriquées dans différents pays avant d'être assemblées aux Etats-Unis.