Le maïs transgénique sème la discorde en France

- ©2008 20 minutes

— 

Accusations de « mensonges » d'un côté, exhortations à « tenir bon » de l'autre, les OGM déchaînent les passions en attendant la décision du Président. Hier, Nicolas Sarkozy a indiqué qu'il se prononcerait « dans les tout prochains jours » sur l'interdiction de la culture commerciale du maïs transgénique MON 810 en France. La veille, la nouvelle Haute Autorité instituée après le Grenelle de l'environnement a révélé de nouvelles données scientifiques sur l'impact sanitaire et écologique de la plante transgénique.

Hier, des députés socialistes accusaient l'UMP d'avoir manipulé la nouvelle Haute Autorité, des agriculteurs dénonçaient une « politique politicienne » tandis que les Verts, eux, exigeaient le « respect des décisions ».