Plans sociaux chez Vivarte: Entre 700 et 800 postes supprimés à la Halle aux chaussures

LICENCIEMENTS Le groupe Vivarte a annoncé ce mardi la suppression de 700 à 800 postes à La Halle aux chaussures ainsi que la revente de la marque André...

20 Minutes avec AFP

— 

Les salariés du groupe Vivarte, ici lors d'une manifestation le 5 janvier 2017, craignent un plan de restructuration drastique qui pourrait menacer 2.000 emplois.
Les salariés du groupe Vivarte, ici lors d'une manifestation le 5 janvier 2017, craignent un plan de restructuration drastique qui pourrait menacer 2.000 emplois. — R. MEIGNEUX/SIPA

Les salariés redoutaient ce moment depuis début janvier. Le groupe d'habillement et de chaussures Vivarte a annoncé, ce mardi, la suppression de 700 à 800 postes à la Halle aux chaussures ainsi que la mise en vente de l'enseigne de chaussures André (135 magasins, 786 salariés). Cette dernière sera mise en vente dès mercredi et un repreneur, dont le nom n’a pas été précisé aux représentants des salariés, a été trouvé, selon les annonces faites en comité central d’entreprise extraordinaire (CCE) à Paris, selon les mêmes sources. 

>> A lire aussi : «On ne sait pas où on va», raconte une gérante de La Halle aux chaussures

Pourtant, la direction du groupe en difficulté avait démenti début janvier toute velléité de vente de la marque de chaussures, devant les craintes des syndicats quant à l’avenir d’André depuis l’annonce, en septembre, de la cession prochaine de 55 magasins.

Deux nouveaux plans sociaux

Mais lundi, en comité de groupe, le nouveau Pdg, Patrick Puy, avait fini par concéder que la cession d’André était « probable ». Lors de cette réunion de lundi, Vivarte a annoncé le lancement de deux plans sociaux à la Halle aux chaussures et chez Vivarte services, la filiale fonctions support du groupe, sans donner de précisions chiffrées, ainsi que la cession de « certaines enseignes », sans préciser lesquelles.

>> A lire aussi : Les sept raisons pour lesquelles des grandes marques de textile françaises vont mal

Des réponses devraient être apportées dans la journée à l’occasion de CCE extraordinaires dans plusieurs enseignes du groupe.