Le livret A rapporterait plus en 2008

Sa. C.

— 

La Commission européenne a demandé jeudi à Paris d'étendre à toutes les banques de l'Hexagone la distribution du Livret A et du Livret Bleu, deux placements-vedette des Français actuellement réservés à trois banques.
La Commission européenne a demandé jeudi à Paris d'étendre à toutes les banques de l'Hexagone la distribution du Livret A et du Livret Bleu, deux placements-vedette des Français actuellement réservés à trois banques. — Mychele Daniau AFP/Archives

«C'est tout à fait possible que le livret A augmente» en 2008, a déclaré Eric Woerth,ministre du Budget, confirmant  une information «Les Echos» et «Le Figaro». Et selon le journal économique, sa hausse pourrait être significative, passant «de 3% à 3,5%, voire 3,75% au 1er février». Des chiffres non confirmés par le ministre.

Et la hausse du taux du Livret A pourrait entraîner dans son sillage le Livret bleu et du Livret de développement durable (ex-Codevi), qui verraient leur taux s'aligner.

Hiérarchie des produits d'épargne bouleversée

Autres conséquences de cette hausse: la Banque Postale et les Caisses d'Epargne, qui distribuent le Livret A, verraient les demandes affluer aux dépens des autres banques, qui réclament le droit de le proposer également. Actuellement, quelque 46 millions de personnes possèdent un Livret A.

Enfin, la hiérarchie des produits d'épargne serait bouleversée, explique le quotidien économique: «Alors que le rendement dépend habituellement du niveau de risque, un produit sans risque (assorti d'un plafond de dépôts fixé à 15.300 euros) offrirait une rémunération nette comparable à celle des contrats d'assurance-vie en euros (4,10% en moyenne avant impôt) (...) Quant aux placements à court terme de type Sicav monétaires ou comptes à terme, ils devraient désormais dégager un rendement brut de plus de 5% pour se montrer compétitifs.»