Les amateurs de sapins Nordmann ont les boules

- ©2007 20 minutes

— 

A un mois de Noël, les producteurs de sapins sont optimistes. Ceux qui veulent un arbre qui ne perd pas ses aiguilles devront accepter en contrepartie un prix qui pique. Car si les Français sont devenus des adeptes du Nordmann danois, un conifère qui reste touffu deux mois, le prix de ce dernier a sensiblement augmenté ces dernières années. Commercialisé à 24,50 euros en moyenne l'an dernier pour un arbre de 1 m à 1,50 m, contre 22,90 euros en 2005, il devrait encore augmenter cette année, le Danemark, principal producteur, ayant du mal à répondre à la demande un peu partout en Europe. Selon l'Association danoise de cultivateurs de sapins, les prix de gros d'un Nordmann auraient augmenté de 15 à 20 % cette année.