Noël 2016: Les Français devraient dépenser un peu plus

CONSOMMATION Les Français dépenseront en moyenne 559 euros...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un bichon maltais dans une boîte à cadeau de Noël.
Illustration d'un bichon maltais dans une boîte à cadeau de Noël. — SUPERSTOCK/SIPA

559 euros. C’est la somme moyenne que chaque foyer devrait débourser pour ses cadeaux, ses repas, sa tenue, la décoration de son intérieur et ses sorties pendant la période des fêtes.

En effet, selon une étude du Centre for retail research (CRR) pour RetailMeNot menée dans sept pays, les dépenses de Noël des Français devraient cette année augmenter de 1,5 %, atteignant 67 milliards d’euros.

Quelque 360 euros pour les cadeaux et les repas

Même son de cloche du côté d’un sondage Toluna pour LSA, mené auprès de 2.017 personnes, qui prédit des budgets cadeaux et repas en progression de 1,4 % par rapport à l’an dernier, à 364,39 euros.

Une étude Yougov pour MaReduc indique, elle, que 67 % des Français prévoient de conserver ou d’augmenter leurs dépenses de Noël cette année (+ 7 points), alors que la proportion de ceux pensant les diminuer s’infléchit de 8 points.

Les Français relâchent les cordons de leur bourse

En revanche, un sondage TNS Sofres pour EBay, portant uniquement sur le budget cadeaux, anticipe une légère baisse (-6,83 euros par rapport à 2015), tout en soulignant que cela reste tout de même 13 euros de plus que le budget d’il y a deux ans.

En effet, depuis l’an dernier, les Français semblent vouloir légèrement relâcher les cordons de leur bourse pour les fêtes, après un Noël 2014 placé sous le signe des restrictions, pour lequel le budget était en recul de 4,5 %.

>> A lire aussi : Noël 2014: Les Français vont revoir leurs dépenses à la baisse de 4,5%

Des consommateurs prévoyants et adeptes des promos

Les Français restent toutefois moins dépensiers pendant les fêtes que leurs voisins européens, en particulier les Britanniques, qui y consacrent 933 euros, et les Allemands, avec 710 euros.

Ils sont également prévoyants. Ainsi, 26 % des Français interrogés par Yougov déclarent mettre une somme de côté tous les mois pour Noël, quand 62,7 % déclarent vouloir commencer leurs achats avant décembre (+1,9 point) et ne pas attendre la dernière minute, note Toluna. Evoluant sur des budgets contraints, beaucoup de consommateurs déclarent, en outre, favoriser les achats en promotion.

Les enfants resteront les plus gâtés

« Les Français se sont habitués à chercher les bonnes affaires alors que les enseignes elles-mêmes multiplient les réductions, particulièrement cette année (+9 à 10 % d’efforts promotionnels). Ils s’attendent donc à retrouver des prix barrés, y compris pendant la période de Noël », remarque M. Berahya-Lazarus, expert consommation et patron de Bonial.

Comme chaque année, les cadeaux représenteront la plus grosse dépense, avec un budget compris entre 219 (selon Toluna) et 315 euros (selon le CRR). Les enfants resteront les plus gâtés, tandis que les présents pour les adultes seront plus limités.

>> A lire aussi : Strasbourg: Le marché de Noël s’exportera à Taipei

Jouets, mais aussi vêtements, confiseries et produits high-tech devraient, enfin, figurer parmi les cadeaux les plus fréquemment offerts. Le repas, qui représente le deuxième poste de dépenses pendant les fêtes, se verra lui aussi attribuer un budget conséquent, en hausse de 5,7 % cette année.