Livret A: Le gouvernement envisage de réformer la méthode de calcul du taux

EPARGNE Il s’agirait de fixer le taux au plus près du niveau d’inflation grâce à une nouvelle formule mathématique, selon les informations du quotidien « Les Echos »…

H. B.

— 

Le Livret A.
Le Livret A. — MEIGNEUX/SIPA

C’est le placement préféré des Français. Le Livret A, dont le taux d’intérêt est historiquement bas, pourrait être remanié dans les prochains mois. La Banque de France et le ministère de l’Economie et des Finances envisagent en effet de revoir la méthode de calcul de ce livret d’épargne, révèle Les Echos.

>> A lire aussi : A quoi ça sert exactement ?

Selon une source proche de Bercy citée par le journal, il s’agit de fixer le taux du Livret A au plus près du niveau d’inflation grâce à une nouvelle formule mathématique.

Plus de garantie d’une rémunération supérieure de 0,25 % de l’inflation

Dans sa nouvelle mouture, la formule ne devrait plus garantir aux épargnants une rémunération minimum supérieure de +0.25 % à l’inflation comme c’est le cas actuellement.

>> A lire aussi : Vers quels placements se tourner pour gagner plus?

Malgré un plancher de 0,75 % historiquement bas, le taux du Livret A reste aujourd’hui supérieur à la progression des prix à la consommation (0,4 % sur un an fin septembre). « La base de calcul d’inflation choisie par les pouvoirs publics pour déterminer la rémunération des épargnants devra aussi être plus large pour éviter les fluctuations du taux du Livret A », explique une autre source citée par Les Echos.

Jamais, depuis sa création en 1818, le Livret A, dont les fonds servent notamment à financer le logement social, n’a affiché un taux inférieur à 0,75 %.