L'accord commercial Ceta sera signé dimanche, Trudeau se réjouit

ECONOMIE Le Canada et l'Union européenne ont enfin réussi à sortir de l'impasse...

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Montréal, le 13 octobre 2016.
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Montréal, le 13 octobre 2016. — AFP

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a poussé un gros «ouf» de soulagement.

«Le Sommet Canada-UE (pour la signature du traité, ndlr) aura lieu dimanche. Excellente nouvelle, bien hâte d'y être!», a posté sur son compte Twitter le Premier ministre après s'être entretenu au téléphone avec le président du Conseil européen, Donald Tusk.

La signature de ce Ceta, fruit de sept années de négociations entre le Canada et l'UE, devait initialement avoir lieu jeudi mais avait été reportée, faute d'un accord entre les différentes parties belges. Après la conclusion d'un accord jeudi entre Belges, les derniers parlements régionaux de Belgique qui refusaient l'accord l'ont finalement voté vendredi, ouvrant la voie à son adoption par les 28 Etats membres de l'UE.

«Renforcer l'économie»

Justin Trudeau s'envolera samedi à 19H00 locales (23H00 GMT) pour Bruxelles où il procédera à la signature de l'accord de libre-échange, a indiqué son bureau. Justin Trudeau a remercié sa ministre du Commerce international Chrystia Freeland de ses efforts pour finaliser cet accord qui «fera croître la classe moyenne et renforcera l'économie» canadienne.

Freeland devait accompagner le chef du gouvernement canadien pour la cérémonie de signature. Déjà sur place, le Premier ministre de la province du Québec, Philippe Couillard, devrait également se joindre à la délégation fédérale.

Le Québec a été en pointe dans les négociations pour arracher un accord de libre-échange avec l'Europe, notamment sur le volet agricole. C'est l'ancien Premier ministre conservateur Stephen Harper qui avait signé l'accord de principe avec Manuel Barroso il y a près de deux ans. Après cette signature, la quasi totalité de l'accord va entrer en vigueur même si le Parlement canadien devra encore le ratifier comme chacun des 28 pays européens.