Manifestation de retraités: Si les pensions ne sont pas revalorisées, c'est la faute de l'inflation, justifie Eckert

FINANCES Le secrétaire d'Etat estime que la hausse des prix est trop faible, alors que des retraités prévoient une manifestation ce jeudi...

20 Minutes avec AFP

— 

Le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, devait présenter le projet de loi sur le prélèvement de l'impôt à la source, qui doit être débattu à l'automne dans le cadre du budget pour 2017 et mis en oeuvre le 1er janvier 2018.
Le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, devait présenter le projet de loi sur le prélèvement de l'impôt à la source, qui doit être débattu à l'automne dans le cadre du budget pour 2017 et mis en oeuvre le 1er janvier 2018. — CHAMUSSY/SIPA

Le gouvernement ne prévoit pas de revaloriser les retraites en raison du très bas niveau d’inflation, a affirmé ce jeudi le secrétaire d’Etat chargé du Budget, Christian Eckert, alors que les retraités s’apprêtent à manifester pour exiger l’amélioration de leur pouvoir d’achat.

« Les retraites sont indexées sur l’inflation. Aujourd’hui, l’inflation est faible voire nulle. Donc revaloriser les retraites serait une dépense extraordinairement importante. (…) Il n’est pas prévu de revalorisation » parce que l’inflation est attendue proche de zéro, a déclaré Christian Eckert sur LCI.

Le niveau des pensions de retraite est traditionnellement revu à la hausse le 1er octobre de chaque année. Mais la Commission des comptes de la Sécurité sociale a indiqué, dans son rapport de septembre, que « compte tenu de l’inflation constatée de l’indice de prix hors tabac, les pensions de retraite ne seront pas revalorisées au 1er octobre 2016 ». Plusieurs organisations syndicales appellent les retraités à une manifestation ce jeudi pour dénoncer le gel des pensions.

Une hausse des prix à la consommation de 0,2 % en un an

Les prix à la consommation (hors tabac) ont augmenté de 0,6 % au cours du deuxième trimestre et de 0,2 % sur un an. Interrogé par ailleurs sur le niveau du déficit public de la France, plus élevé que la moyenne européenne, le secrétaire d’Etat a également mentionné le système des retraites hexagonal.

« En France, ce système est public, entièrement mutualisé. Ailleurs il est privé, ce n’est pas comptabilisé dans la dépense publique. Il faut arrêter de culpabiliser », a-t-il assuré, estimant que les deux tiers des dépenses publiques étaient liés au paiement des retraites.