Chômage: Le nombre de demandeurs d’emploi augmente de 1,4% en août

EMPLOI Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A a augmenté de 50.200 par rapport au mois de juillet…

C.P.

— 

Une agence pôle emploi à Bègles.
Une agence pôle emploi à Bègles. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Nouvelle dégradation sur le front de l’emploi ou simple effet de la crise du tourisme post-attentats ? Après un recul de 0,5 % en juillet, les inscriptions à Pôle emploi sont reparties en forte hausse au mois d’août, selon les chiffres diffusés ce lundi par le ministère du Travail.

>> A lire aussi : Le chômage pourrait repartir à la hausse en 2017 (et dégrader les comptes de l’Unédic)

Toutes les catégories d’âges concernées

Fin août 2016, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (tenus de rechercher un emploi et sans activité) a progressé de 1,4 % sur un mois (+50.200 personnes) pour s’établir à 3.556.800.

Toutes les catégories d’âges sont concernées : ainsi, pour les moins de 25 ans, la progression est de 2,3 % sur un mois (–3,5 % sur un an), pour ceux âgés de 25 à 49 ans elle est de +1,3 % sur un mois (–0,8 % sur un an) et pour ceux âgés de 50 ans ou plus elle est de +1,2 % sur un mois (+2,8 % sur un an).

Au total, fin août, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C progresse de 1,4 % sur un mois (+76 100 personnes) et de 1,9 % sur un an (+101 700 personnes) pour s’établir à 5.518.200.

La tendance « demeure favorable »

« Ce résultat, nettement moins favorable que ceux des mois précédents, peut s’expliquer notamment parles difficultés rencontrées dans certains secteurs d’activité particulièrement affectés par les attentats de juillet (tourisme, hôtellerie-restauration, commerce de loisir, notamment) », a fait valoir la ministre du Travail Myriam El Khomri ce lundi soir dans un communiqué, en référence au fort recul de la fréquentation touristique enregistrée cet été dans l’Hexagone.

Toutefois la ministre insiste un nouvelle fois sur la « volatilité des résultats obtenus ces derniers mois », et souligne que la tendance « demeure favorable : le nombre de demandeurs d’emploi sans activité diminue depuis le début de l’année (-23 700 personnes) ».