Sécurité sociale: Le déficit se réduit à 7,1 milliards d'euros en 2016

BONNE NOUVELLE Pour Marisol Touraine, «c'est la fin des déficits sociaux»...

G. N. avec AFP

— 

La ministre de la Santé Marisol Touraine
La ministre de la Santé Marisol Touraine — WITT/SIPA

Le déficit de la Sécurité sociale (régime général et fonds de solidarité vieillesse) devrait fortement se réduire en 2016, à -7,1 milliards d'euros. Il s'agit de son plus bas niveau depuis 2002, selon la synthèse du rapport de la Commission des comptes, consulté jeudi par l'AFP. Cette année là, le déficit avait atteint -4,8 milliards d'euros.

Le déficit du seul régime général (maladie, accident du travail, retraite et famille) serait divisé de moitié par rapport à 2015 pour atteindre -3,4 milliards d'euros grâce à un accroissement des recettes. Toutes les branches de ce régime devraient réduire leur déficit. Celui de l'Assurance maladie devrait se situer à -4,1 milliards d'euros (en amélioration de 1,7 milliard par rapport à 2015) du fait «d'une progression de ses recettes plus rapide que celle de ses dépenses».

«La fin des déficits sociaux»

Encore en léger déficit en 2015, la branche retraite serait en excédent de 1,1 milliard d'euros, une première depuis 2004. Néanmoins, en ajoutant le FSV qui verse les cotisations retraites de chômeurs et le minimum vieillesse, le solde resterait fortement déficitaire (-2,7 Mds d'euros) en raison de la situation dégradée de ce dernier. La branche famille s'améliore par rapport à 2015 pour atteindre un solde négatif d'un milliard d'euro. Le solde des accidents du travail lui reste stable à +700 millions.

face à ces bons résultats, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine n'a pas raté l'occasion de bomber le torse.  «L'histoire de ce quinquennat, c'est la fin des déficits sociaux», a-t-elle ainsi commenté dans une interview aux Echos à paraître vendredi.

>> A lire aussi: Le déficit de la sécu sera «nettement meilleur» en 2016, annonce Touraine