EADS: un retard qui coûte cher

avec AFP

— 

Les retards de livraisons de 6 mois, avec un risque de glissement supplémentaire de 6 mois, du programme d'avion de transport militaire européen A400M, annoncés mi-octobre par le groupe EADS, vont lui coûter entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros, a indiqué lundi le groupe.
Les retards de livraisons de 6 mois, avec un risque de glissement supplémentaire de 6 mois, du programme d'avion de transport militaire européen A400M, annoncés mi-octobre par le groupe EADS, vont lui coûter entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros, a indiqué lundi le groupe. — Patrick Pleul AFP/EPA/DPA/Archives

Le groupe d'aéronautique et de défense EADS va devoir dépenser entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros pour faire face aux retards de son programme d'avion de transport militaire A400M.

Des livraisons retardées de six mois

Il s'agit d'une première estimation du coûts de ces retards, «la meilleure qui puisse être actuellement établie à ce stade» et qui est «cohérente» avec les retards annoncés en octobre, annonce la compagnie.

Mi-octobre, EADS avait indiqué que les premières livraisons de l'A400M seraient «retardées de six mois» jusqu'au printemps 2010, avec un «risque de glissement supplémentaire de six mois».

De nouveaux objectifs

Ce rééchelonnement du programme était devenu nécessaire en raison de la lente progression du développement du moteur.

En raison de ce retard, EADS sera contraint d'annoncer de nouveaux objectifs de résultat d'exploitation pour 2007.

Le plus important programme militaire

L'A400M, le programme industriel militaire le plus important jamais mené en coopération européenne, a été lancé par sept pays en mai 2003. Un contrat d'un montant de 20 milliards d'euros, a été signé avec Airbus Military par l'agence européenne Occar (Organisation conjointe de coopération en armement).

L'Allemagne a commandé 60 avions, la France 50, l'Espagne 27, le Royaume-Uni 25, la Turquie 10, la Belgique 7 et le Luxembourg 1.