Services à domicile: Bercy annonce l'extension du crédit d'impôt aux retraités

FISCALITE Le ministre de l’économie Michel Sapin a annoncé ce vendredi l’extension du crédit d’impôt pour les services à domicile à « tous les ménages » et non plus aux seuls actifs…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministère de l'Économie, des finances et du commerce extérieur à Bercy.
Le ministère de l'Économie, des finances et du commerce extérieur à Bercy. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Un geste en faveur des retraités. Le gouvernement annoncé ce vendredi matin qu’il allait faire voter dans le cadre du budget 2017 une mesure accordant un crédit d’ impôt pour les services à la personne et l’emploi de salariés à domicile à « tous les ménages ».

Retraités et personnes handicapées non imposables

Pour l’instant, les actifs bénéficient d’un crédit d’impôt remboursable s’ils ont recours à des services à la personne. « Mais les personnes non actives, en particulier les retraités ou certaines personnes handicapées, ne bénéficient souvent d’aucun avantage car elles ne paient pas ou trop peu d’impôt », souligne le dossier de presse de Bercy.

Avec la mesure annoncée vendredi, ce sont donc « tous les ménages », soit les actifs mais aussi les retraités et personnes handicapées non imposables, qui pourront bénéficier de ce crédit sur les impôts payés en 2018.

>> A lire aussi : Cinq millions de ménages concernés par la baisse des impôts

« 1,3 million de ménages » bénéficiaires

Concrètement, les personnes ne payant pas d’impôt recevront de l’argent de l’administration fiscale, a précisé à l’AFP Bercy.

Au total, cette mesure bénéficiera à « 1,3 million de ménages » et « permettra une baisse du reste à charge sur les dépenses de service à la personne de l’ordre de 20 % en moyenne, au bénéfice principalement des personnes âgées », selon le dossier de presse. Il permettra aussi de « créer à terme 30.000 emplois supplémentaires en équivalent temps plein dans le secteur », a indiqué vendredi Bercy.