SFR perd 257.000 abonnés en 3 mois mais cartonne en Bourse

TELECOMMUNICATIONS Les comptes de l’opérateur télécoms sont dans le rouge mais son cours boursier est au beau fixe…

L.C.

— 

L'annonce d'un plan de suppressions de postes a fait bondir l'action de SFR.
L'annonce d'un plan de suppressions de postes a fait bondir l'action de SFR. — ALLILI MOURAD/SIPA

L’opérateur de télécoms a publié ce mardi ses résultats financiers du premier semestre 2016, et ils ne sont pas bons. En trois mois, SFR a perdu 257.000 abonnés et son chiffre d’affaires et sa rentabilité sont dans le rouge. En Bourse, le titre de SFR se porte en revanche plutôt bien ce mardi.

>> A lire aussi : SFR: Un plan de suppression de 5.000 postes, soit un tiers de son effectif, envisagé

Une perte nette de 84 millions d’euros

Au cours du deuxième trimestre 2016, SFR indique avoir perdu 199.000 clients sur le marché grand public. Certes, c’est mieux qu’à la même période il y a un an (-314.000 clients au deuxième trimestre 2015), mais cela n’augure rien de bon alors que l’opérateur détenu par le groupe Altice de Patrick Drahi a récemment annoncé un plan de 5.000 suppressions de postes. En outre, toujours sur le marché grand public, SFR a perdu 58.000 abonnés Internet, soit un total de 257.000 désabonnements en trois mois. SFR a également perdu 46.000 clients sur le marché des entreprises.

Thomas Coudry, analyste Telecom à la banque d'investissement Brian-Garnier and CO interrogé par France Inter, impute cette désaffection de clients au «retard dans la couverture 4G» et au problème de «qualité de réseau mobile» accusés par SFR, sur un marché des télécoms ultra-concurrentiel.

Conséquence de ces désabonnements : le chiffre d’affaires du premier semestre 2016 (5,3 milliards d’euros) est en baisse de 4,1 % par rapport à la même période il y a un an. « La décroissance du chiffre d’affaires est principalement liée à la perte d’abonnés sur un an dans l’ensemble des divisions Grand Public, Entreprises et Opérateurs », indique le communiqué. Au premier semestre 2016, l’entreprise affiche une perte nette de 84 millions d’euros, contre un bénéfice net de 828 millions d’euros engrangé au premier semestre 2015.

L'action grimpe de 10 % en Bourse

En revanche, la fibre se porte bien : SFR a conquis 44.000 abonnés fibre supplémentaires entre mars et juin 2016. Et le revenu moyen par abonné a légèrement augmenté au cours des six derniers mois (passant de 21,8 euros à 22,3 euros entre le premier et le deuxième trimestre 2016 pour les clients mobiles). Autrement dit, SFR a moins de clients, mais chacun d'entre eux rapporte un peu plus d'argent.

Malgré ces comptes dans le rouge, le titre de SFR a bondi de 10 % en Bourse ce mardi. L'action a perdu la moitié de sa valeur en un an. Pour les analystes, ces performances financières sont moins mauvaises que prévu. Et l'annonce du plan de suppression de 5.000 postes a peut-être rassuré les investisseurs. La société prévoit en effet de réduire ses coûts grâce à ce plan qui doit permettre d'économiser 400 millions d’euros par an à partir de 2018.