«Pokémon GO»: Plus de 200 millions de dollars de recettes en un mois

HIGH-TECH Il n’aura fallu qu’un mois à Pokémon GO pour devancer Candy Crush Saga et Clash Royale…

20 Minutes avec agence
— 
Le jeu «Pokémon GO» sur smartphone.
Le jeu «Pokémon GO» sur smartphone. — SIPANY/SIPA

En un mois, l’application Pokémon GO développée par Niantic a rapporté plus de 200 millions de dollars (180,4 millions d’euros). Des chiffres annoncés par le site spécialisé Sensor Tower et publiés la semaine dernière.

La somme provient des achats effectués par les joueurs dans le jeu. En effet, le téléchargement de l’application est gratuit, mais les utilisateurs peuvent dépenser de l’argent pour acheter des bonbons virtuels afin de faire évoluer leurs Pokémon et avancer plus vite.

Devant Clash Royale et Candy Crush Saga

Il n’aura donc fallu qu’un mois à Pokémon GO pour devancer les célèbres applications Candy Crush Saga et Clash Royale. A titre de comparaison, sur la même période de temps, la seconde avait généré autour de 120 millions de dollars.

En proposant le jeu sur leurs plateformes de téléchargement respectives, Google et Apple récupèrent tous deux 30 % du montant de chaque achat dans le jeu, révèle le quotidien économique Les Echos. Nintendo empoche également une bonne partie des bénéfices, grâce à sa filiale The Pokémon Company, qui gère Pokémon.

Mais Niantic ne s’arrête pas là. « L’éditeur envisage de faire payer des boutiques ou des restaurants pour localiser des Pokémon dans les locaux » explique Le Figaro. En effet, des premiers commerçants ayant eu recours à ce système auraient déboursé 10 à 20 dollars pour que les célèbres créatures virtuelles apparaissent brièvement dans leurs établissements.