Aldi renonce à son tour aux œufs de poules élevées en batterie

GRANDE DISTRIBUTION L'enseigne allemande de hard-discount se donne neuf ans pour les bannir de ses rayons...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: Une poule.
Illustration: Une poule. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Après Monoprix et Sodexo, l’enseigne allemande Aldi promet à son tour de bannir de ses rayons les œufs de poules élevées en cage.

Cette décision fait suite aux échanges menés entre la chaîne de hard-discount et l’Open Wing Alliance, coalition mondiale d’associations de défense des animaux, dont L214 est le représentant en France, indique cette dernière sur son site Internet.

5.000 magasins dans neuf pays européens

Ainsi, Aldi se donne neuf ans pour en finir avec les œufs de batterie dans ses 5.000 magasins présents dans neuf pays européens, dont la France, qui en compte 900. Selon L214, « les œufs de batterie ont déjà été supprimés des rayons d’Aldi en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne ».

« Il s’agit de la première enseigne à adopter une politique d’achat internationale excluant les œufs de batterie », ajoute également l’association de protection animale, qui affiche l’objectif d’éliminer totalement l’élevage en cage des poules.