La Vache qui rit et Babybel ont de l'appétit pour Pom'potes et Mont-Blanc

ACQUISITION Fabriquant de La Vache qui rit et Leerdammer, le groupe Bel veut avaler l’industriel MOM, propriétaire de Pom’potes et Mont Blanc…

O. P.-V.

— 

Détail du logo du Groupe Bel, au siège parisien de la société. On reconnaît les contours de «La Vache qui rit».
Détail du logo du Groupe Bel, au siège parisien de la société. On reconnaît les contours de «La Vache qui rit». — FACELLY/SIPA

Aujourd’hui, c’est fromage et dessert. Les groupes Bel et MOM sont entrés en « négociation exclusive » depuis le 29 juillet pour l’acquisition du second par le premier. L’entreprise Bel, qui détient les marques La Vache qui rit, Babybel, Boursin, Leerdammer et Apéricube, en a fait l’annonce ce lundi par communiqué.

Numéro 3 mondial du fromage industriel

Elle espère acheter les 65 % du groupe MOM détenu par le fonds d’investissement LBO France. L’objectif est de prendre le contrôle de ce groupe industriel de compotes et de desserts, fabriquant de Pom’potes, Materne et Mont Blanc. Les 35 % restants appartiendront toujours aux dirigeants actuels de l’entreprise MOM.

>> A lire aussi : La Vache qui rit descend dans la rue pour conquérir les pays émergents

Bel, spécialisé dans le fromage depuis sa création en 1865, est le numéro trois mondial dans le secteur du fromage industriel, avec un chiffre d’affaires estimé en 2015 à 2,9 milliards d’euros. « L’acquisition [de MOM] serait financée sur les ressources financières de Bel et par une levée complémentaire de dette et ne remettrait pas en cause la solidité financière de Bel », a précisé le groupe dans son communiqué.

Mots-clés :