Fox News réfléchit toujours au sort de son PDG accusé de harcèlement sexuel

© 2016 AFP

— 

Le président de la chaine américaine Fox News, Roger Ailes, le 11 avril 2012 à New York, aux Etats-Unis Lancer le diaporama
Le président de la chaine américaine Fox News, Roger Ailes, le 11 avril 2012 à New York, aux Etats-Unis — Stephen Lovekin GETTY IMAGES NORTH AMERICA

La chaîne de télévision américaine Fox News a indiqué lundi être toujours en train d'examiner le statut de son PDG Roger Ailes, que des informations de presse donnent sur le départ après des accusations de harcèlement sexuel.

"Cette affaire n'est pas encore résolue, et l'examen n'est pas terminé", a indiqué Fox dans un communiqué envoyé à la presse.

Ce communiqué faisait suite à des informations du New York Magazine selon lesquelles Rupert Murdoch et ses fils Lachlan et James, à la tête de l'empire des médias dont fait partie la chaîne, auraient tranché pour un départ de Roger Ailes. Ce dernier se serait vu donner le choix entre démissionner ou être licencié cette semaine, affirme le journal en citant des sources proches du dossier.

Roger Ailes est visé depuis le début du mois par une plainte d'une ancienne Miss Amérique devenue présentatrice vedette de Fox News Channel, Gretchen Carlson, qui l'accuse de l'avoir licenciée pour avoir refusé des avances à caractère sexuel. Il a nié les faits.

Lorsque la plainte avait été rendu publique, la maison mère de la chaîne, 21st Century Fox, avait assuré "prendre ces questions au sérieux" et avoir "lancé un examen interne", tout en assurant de sa "pleine confiance" Roger Ailes, "qui a brillamment servi l'entreprise pendant plus de deux décennies".