Impôt sur le revenu: Les ménages sont de moins en moins nombreux à le payer

FISCALITE En 2015, 17,1 millions de foyers fiscaux sur les 37,4 millions recensés en France ont payé l’impôt sur le revenu...

M.B.

— 

Illustration impôt sur le revenu.
Illustration impôt sur le revenu. — GILE MICHEL/SIPA

Les Français sont de moins en moins nombreux à s’acquitter de l’impôt sur le revenu (IR). L’an dernier, 17,1 millions de foyers fiscaux sur les 37,4 millions recensés en France ont payé l’IR, soit 45,64 % des ménages. C'est le pourcentage le plus bas depuis 2009, selon le rapport annuel de l’administration fiscale (DGFIP) révélé ce mercredi par Les Echos et deux points de moins qu’en 2014, avec près de 800.000 ménages qui sont sortis de l’IR.

Cette situation s’explique logiquement après la baisse d’impôt de quelque 3 milliards d’euros décidée par l’exécutif dans la loi de finances 2015via la suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu à 5,5 % et la revalorisation de la décote qui permet aux foyers les plus modestes de réduire le montant de leur impôt.

>> A lire aussi: Les «pauvres» ne paient pas d'impôt sur le revenu, vraiment?

L’IR rapporte moins que la CSG et que la TVA

Et cela va encore s’amplifier cette année. Selonla rapporteure générale du budget, la députée PS Valérie Rabault, 1,1 million de personnes de plus vont devenir non-imposables cette année « par un allégement plus important de l’imposition ».

Pour autant, comme le rappelait 20 Minutes dans cet article, les foyers non-imposables sont soumis à d’autres prélèvements, comme la TVA, mais aussi pour la grande majorité d’entre eux la CSG, une taxe qui touche tous les revenus pour financer les dépenses sociales (maladie, famille, vieillesse).

Seuls les retraités les plus modestes et les bénéficiaires de certaines allocations comme le RSA sont exonérés de CSG. Or celle-ci rapporte au bas mot 90 milliards d’euros par an contre un peu moins de 76 milliards d’euros pour l’IR. Quant à la TVA, son rendement annuel frise les 140 milliards d’euros selon un récent rapport de la Cour des comptes.