Free: Le débit moyen en chute et au plus bas depuis 2014

TELEPHONIE L’indice de performance publié par Netflix place la filiale d’Iliad à la dernière place parmi les opérateurs français…

20 Minutes avec agence
Le logo de Free au siège du groupe Iliad à Paris, le 10 mars 2014
Le logo de Free au siège du groupe Iliad à Paris, le 10 mars 2014 — Eric Piermont AFP

L’opérateur Free a enregistré une nette chute dans l’édition de mai 2016 de l’indice de performance publié chaque mois par Netflix. L’« ISP Speed Index », qui indique la vitesse des flux proposés par chaque fournisseur d’accès dans chaque pays, indique en effet que la filiale d’Iliad offrait le mois dernier un débit moyen de 2,37 Mbits/s à ses abonnés, contre 2,57 Mbits/s en avril 2016. Le leader SFR culmine, lui, à 3,68 Mbits/s.

La plus mauvaise performance de Free

Free est non seulement bon dernier parmi les opérateurs majeurs actifs en France, mais la société fondée par Xavier Niel enregistre également sa plus mauvaise performance technique depuis septembre 2014 et la première parution de l’indice.

Toutefois, comme le note Univers Freebox, les chiffres du rapport de performance Netflix sont à prendre avec précaution, car ils sont établis en se basant sur la réception du signal du service de films et de séries aux heures de grande écoute. Les données ne seraient donc pas forcément représentatives de la qualité générale du débit proposé par les fournisseurs d’accès.