Impôts: Plus de 16 millions de Français ont opté pour la déclaration en ligne

TELEDECLARATION La France reste par ailleurs en retard par rapport aux pays de l’OCDE, où les deux tiers des déclarations sont dématérialisées...

20 Minutes avec AFP

— 

La déclaration des revenus en ligne sera obligatoire pour tous les contribuables en 2019
La déclaration des revenus en ligne sera obligatoire pour tous les contribuables en 2019 — GILE MICHEL/SIPA

« Je déclare en ligne ». Le message ne pouvait pas passer en inaperçu sur le site du gouvernement, qui entendait inciter le plus grand nombre de contribuables à déclarer leurs revenus 2015 en ligne.

>> A lire aussi : «Pour moi, c’est fait!»... Thomas Thévenoud nous rappelle qu’il faut faire sa déclaration de revenus

Plus de 16 millions de contribuables ont opté pour la télédéclaration à la date limite de dépôt, un chiffre en hausse de 10,5 % sur un an, selon le compteur mis en ligne mercredi sur le site des impôts.

Plus de 16 millions de contribuables ont déclar leurs revenus 2015 en ligne
Plus de 16 millions de contribuables ont déclar leurs revenus 2015 en ligne - Gouvernement

Un délai supplémentaire pour les sinistrés

Sur les quelque 37 millions de foyers fiscaux, 16,14 millions ont choisi d’effectuer la démarche en ligne avant la fin officielle de la campagne de déclaration 2016, qui s’est achevée mardi soir à minuit.

Ils n’étaient que 14,6 millions à l’avoir fait en 2015 et 13 millions en 2014.

Le chiffre de 2016 est toutefois susceptible d’évoluer légèrement, le gouvernement ayant octroyé un délai de sept jours supplémentaires pour les contribuables touchés par les inondations.

La France à la traîne 

La France reste par ailleurs en retard par rapport aux pays de l’OCDE, où les deux tiers des déclarations sont dématérialisées, et alors même que 80 % des ménages disposent d’une connexion Internet.

Pour combler ce retard, le gouvernement avait décidé cette année de rendre obligatoire la télédéclaration pour les foyers dont le revenu fiscal de référence dépasse les 40.000 euros.

Ce seuil sera abaissé à 28.000 euros en 2017, puis à 15.000 euros en 2018 avant d’être supprimé en 2019, date à laquelle la télédéclaration sera généralisée, selon Bercy.

>> A lire aussi : Le fisc vous recevra désormais sur rendez-vous

Les ménages ne possédant pas de connexion Internet ou n’étant pas en mesure de faire leur déclaration en ligne peuvent toutefois continuer à utiliser les déclarations papier, en signalant leur situation à l’administration.

Selon un rapport transmis en juin 2015 au parlement par les services de Bercy, l’administration fiscale pourrait réaliser 100 millions d’euros d’économies en frais d’affranchissement d’ici cinq à dix ans en supprimant l’envoi d’avis d’imposition papier.