Vinci décroche un méga-contrat pour la construction d'un tunnel géant entre le Danemark et l'Allemagne

INFRASTRUCTURES Le groupe français de BTP fait partie du consortium Femern Link Constructors qui a été choisi pour construire ce tunnel immergé de 18 km qui doit être le plus long du monde...

20 Minutes avec agence

— 

Le groupement Femern Link Contractors, qui comprend Vinci, a signé lundi 30 mai 2016 trois contrats d'un montant total de 3,4 milliards d'euros pour la construction d'un tunnel immergé entre l'Allemagne et le Danemark.
Le groupement Femern Link Contractors, qui comprend Vinci, a signé lundi 30 mai 2016 trois contrats d'un montant total de 3,4 milliards d'euros pour la construction d'un tunnel immergé entre l'Allemagne et le Danemark. — Vinci Construction/Twitter

Le tunnel sous la Manche devrait faire pâle figure à côté. Avec ses 18 kilomètres, le tunnel routier et ferroviaire qui doit être construit entre le Danemark et l’Allemagne va être le plus long du monde.

Une prouesse architecturale à laquelle va participer Vinci. Le groupe français de BTP fait, en effet, partie du consortium Femern Link Constructors qui vient d’être choisi pour construire l’édifice immergé. Le groupement a remporté les trois lots portant sur le tunnel immergé, l’usine de construction des éléments préfabriqués du tunnel et les rampes et ponts d’accès, fait savoir Vinci ce mardi dans un communiqué.

Un contrat de 3,4 millions d’euros avec le gouvernement danois

Associé notamment à l’entreprise belge CFE et le groupe néerlandais, Royal Bam, le géant tricolore a signé, ce lundi à Copenhage (Danemark), un contrat de 3,4 millions d’euros avec le gouvernement. Le groupe français, qui possède 29 % de Femern Link Constructors, devrait ainsi empocher près d’un milliard d’euros grâce à ce tunnel qui permettra de relier Copenhague à Hambourg (nord de l’Allemagne) en moins de trois heures en voiture ou en train.

Le chantier doit débuter par la réalisation de l’usine de construction de la « taille de cent terrains de football » (300 millions d’euros) et qui servira de base pour la fabrication des nombreuses pièces qui permettront de bâtir le tunnel. Quant à l’ouverture du tunnel géant, elle est prévue pour 2027.