Perquisition chez McDonald's France pour fraude fiscale présumée

JUSTICE Le géant américain est dans le collimateur du fisc français depuis plus de deux ans...

Clémence Apetogbor

— 

Des clients assis dans un restaurant McDonald's de Hong-Kong, en juillet 2014
Des clients assis dans un restaurant McDonald's de Hong-Kong, en juillet 2014 — Susan Lim/EyePress/NEWSCOM/SIPA

Le 18 mai, une perquisition a été menée au siège français de McDonald’s, dans le cadre d’une enquête ouverte notamment pour blanchiment de fraude fiscale, a indiqué à l’AFP une source policière, confirmant une information des Echos.

Les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff) ont saisi « de nombreux documents » au siège du géant américain de la restauration rapide, situé à Guyancourt (Yvelines).

>> A lire aussi : Le fisc français réclamerait 300 millions d'euros à McDonald's

Soupçonné de diminuer artificiellement ses bénéfices au moyen de redevances versées à sa maison mère européenne basée au Luxembourg, McDonald’s est dans le collimateur du fisc français depuis plus de deux ans.

Une enquête préliminaire avait été ouverte début 2016 par le parquet national financier, après le dépôt d’une plainte d’élus syndicaux contre McDonald’s France pour « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée ».