Les radars automatiques ont rapporté près de 789 millions d’euros à l'Etat

ECONOMIE Ces chiffres représentent une hausse de 38% depuis 2009...

Clémence Apetogbor

— 

«Le Figaro» a publié le palmarès 2015 des «radars qui flashent le plus en France». Dans ce top 50, aucun radar ne figure en Alsace mais la Lorraine en compte quatre. (illustration)
«Le Figaro» a publié le palmarès 2015 des «radars qui flashent le plus en France». Dans ce top 50, aucun radar ne figure en Alsace mais la Lorraine en compte quatre. (illustration) — © Fabrice ELSNER

Les radars ont fait gagner à l’Etat près de 789 millions d’euros en 2015, un record, selon un rapport de la Cour des comptes consulté par  BFMTV mercredi.

Ces chiffres représentent une hausse de 38 % depuis 2009.

Moins de flashs, mais plus efficaces

Chacun des 4.200 radars que compte la France « rapporterait » donc en moyenne 164.000 euros par an.

Paradoxalement, les flashs n’ont crépité que 20,24 millions de fois contre 20,37 millions en 2014, d’après le rapport annuel de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai).

Moins de flashs, mais plus efficaces, puisque le taux de conversion de chaque photo en contravention est passé en dix ans de 44 % à 66 %. En 2015, 13,31 millions de PV ont ainsi été envoyés.

Près de 20 % des infractions commises par des étrangers

Cette hausse est notamment due à la possibilité de verbaliser les étrangers depuis un accord, notamment passé avec l’Allemagne et les Pays-Bas. Près de 20 % des véhicules flashés par les radars ne sont ainsi pas immatriculés en France.

>> A lire aussi : Un radar pour lutter contre les rodéos de voitures et de motos à Bordeaux ?

D’autres accords avec des pays voisins sont passés pour sanctionner leurs automobilistes et les « zones radars » en France devraient être multipliés par quatre avec 500 nouveaux appareils implantés d’ici trois ans, souligne Le Parisien. Entre 10.000 et 12.000 faux radars doivent également être installés pour faire ralentir les conducteurs.

Malgré ces mesures, 3.464 personnes ont trouvé la mort sur les routes en 2015, soit une augmentation de 2,4 % par rapport à l’année précédente.