Près de trois Français sur dix disent avoir été «pauvres» un jour

ECONOMIE Selon un sondage réalisé par l'institut Ipsos pour le Secours populaire...

— 

Jacques Munch AFP/Archives
Près de trois Français sur dix ont un jour connu une période de pauvreté et près de la moitié ont des personnes qu'ils considèrent comme «pauvres» dans leur entourage, indique un sondage à paraître jeudi.

«Sous-déclaration de telles expériences»

Selon cette étude, réalisée par l'institut Ipsos pour le Secours Populaire qui la publie dans «Convergence», sa lettre mensuelle, 45% des personnes interrogées assurent avoir, au cours de leur vie, rencontré une situation de très forte précarité et 30% ont dit n'avoir pas pu éviter de tomber dans la pauvreté.

«Le fait que près d'un Français sur trois admette être déjà tombé dans la pauvreté est un résultat d'autant plus inquiétant qu'il y a très certainement une sous-déclaration de telles expériences liée notamment à la honte», estime Ipsos dans son commentaire.

Selon ce sondage, 56% des Français connaissent un proche qui leur semble être dans une situation de pauvreté et pour 27% d'entre eux cette personne vit au sein de leur famille.

Davantage de risques pour les enfants

Autre constat pessimiste, 80% des personnes interrogées estiment que leurs enfants ont davantage de risques qu'eux de tomber un jour dans la pauvreté, près de la moitié (47%) considérant même ce risque comme «beaucoup plus élevé».