Tour de passe-passe budgétaire

- ©2007 20 minutes

— 

Faire des cadeaux tout en faisant des économies. Tout le monde en rêve, le gouvernement l'a fait. Ce qui permet à l'Etat de maintenir le paquet fiscal (déduction des intérêts d'emprunt, exonération des heures sup et bouclier fiscal à 50 %, pour un coût de 10 à 15 milliards d'euros) sans exploser les dépenses. Dans la colonne recettes, le non-remplacement de 23 000 fonctionnaires, soit 458 mil­lions d'euros d'économies. Mais aussi la possibilité pour les contribuables d'opter pour un prélèvement libératoire forfaitaire de 16 % sur les dividendes d'actions, ce qui pourrait rapporter 600 millions d'euros en 2008... mais engendrer un manque à gagner équivalent en 2009.