Le loueur de voiture entre particuliers Drivy lève 31 millions d'euros

VOITURE La société française va pouvoir poursuivre son développement à l'international...

Maud Pierron

— 

Drivy, le site qui permet de louer des voitures entre particuliers.
Drivy, le site qui permet de louer des voitures entre particuliers. — Drivy

Pour Drivy, ça roule. Leader européen sur le marché de la location de voiture entre particuliers, la société française a annoncé jeudi une levée de fonds record de 31 millions d’euros, depuis sa création en 2010. Le but de ce tour de table est de continuer son expansion à l’international, pour consolider sa place.

La société créée en 2010, déjà bien implantée en Allemagne et en Espagne, pourra ainsi se développer en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Portugal mais aussi en Italie. « L’ordre de déploiement n’est pas encore arbitré. A priori, Drivy sera disponible dans trois pays supplémentaires d’ici la fin 2016. Cela passera par l’ouverture de bureaux locaux », explique à la Tribune Camille Henry, le responsable communication de Drivy.

Mais si cette somme levée permettra aussi de développer de nouvelles techniques avec le boîtier « Drivy Open » qui permet d’ouvrir les voitures avec son smartphone. la technologie existe déjà notamment à Paris et Berlin, ne reste plus qu’à la développer. « Avec son téléphone, le locataire peut ainsi réserver son véhicule et le localiser. Arrivé sur place, il va pouvoir déverrouiller la voiture et prendre la route sans rencontrer le propriétaire. Cela permet de louer en self-service de façon beaucoup plus flexible et instantanée », explique Camille Henry.