Free est le moins endetté des opérateurs français

TELEPHONIE En valeur, la filiale du groupe Iliad est plus endettée que Bouygues Telecom mais possède le plus bas ratio d'endettement par rapport au bénéfice brut...

20 Minutes avec agence

— 

Le groupe Iliad, maison-mère de Free, présente des résultats 2015 en forte progression grâce à une augmentation de sa clientèle de près de deux millions d'abonnés, fixe et mobile confondus
Le groupe Iliad, maison-mère de Free, présente des résultats 2015 en forte progression grâce à une augmentation de sa clientèle de près de deux millions d'abonnés, fixe et mobile confondus — ERIC PIERMONT AFP

Free serait le moins endetté des quatre principaux opérateurs de télécommunications français. En effet, l'endettement de filiale du groupe Iliad s'élevait à 1,19 milliards d'euros fin 2015. Et si Bouygues Telecom fait mieux avec seulement 890 millions de dettes, le ratio d'endettement par rapport au bénéfice brut (0,8 pour Free contre 1,2 à son concurrent) place la société fondée par Xavier Niel en tête du classement.

SFR ferme la marche

Orange arrive ensuite avec un ratio de 2,13 et c'est SFR qui ferme la marche avec 3,7. C'est en tout cas ce qui ressort d'une publication d'Hammett, spécialiste de l'analyse des données liées aux opérateurs. L'étude, relayée par  Univers Freebox, est basée sur les résultats pour l'année 2015 publiés par chacun des acteurs des télécommunications en France.

Pour rappel, lors de la communication du bilan opérationnel et financier de l'exercice 2015, Free avait annoncé que les résultats nets du groupe atteignaient 335 millions d'euros, soit une progression de 20% en un an.