Etats-Unis: gros trou d'air pour les mises en chantier de logements neufs

© 2016 AFP

— 

Recul des mises en chantier de logements aux Etats-Unis en mars (ici chantier du 160 Leroy Street à New York City le 14 avril 2016
Recul des mises en chantier de logements aux Etats-Unis en mars (ici chantier du 160 Leroy Street à New York City le 14 avril 2016 — Daniel Zuchnik GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont nettement reculé en mars, à la surprise des analystes, revenant à leur plus faible niveau depuis cinq mois, a indiqué le département du Commerce mardi.

Elles se sont élevées à 1,089 million, en rythme annualisé, en données corrigées des variations saisonnières, soit un recul de 8,8%. Les analystes tablaient sur un très léger retrait de 0,6%.

Le ministère a toutefois révisé en nette hausse le chiffre du mois de février qui affiche 1,194 million de nouveaux départs de chantier, au lieu de 1,178 million précédemment estimé.

Sur douze mois, les mises en chantier restent en forte augmentation de 14,2%.

Les chantiers de maisons individuelles, qui représentent plus des deux tiers des nouvelles constructions, comme les constructions de logements collectifs, ont fortement ralenti en mars, accusant respectivement un recul de -9,2% et -8,5%.

Toutes les régions, sauf le nord-est, ont vu leurs mises en chantier baisser.

Donnant une idée des perpectives du marché de la construction, les dépôts de permis de construire sont également dans le rouge, baissant de 7,7% en mars à 1,177 million en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières. C'est leur plus faible niveau depuis mars 2015 où ils avaient atteint 1,038 million.

Sur un an, les dépôts de permis de construire sont néanmoins en progrès de 4,6%.