Depuis le scandale des «Panama Papers», Bercy croule sous les demandes de régularisation

FISCALITE La cellule de régularisation des exilés fiscaux a reçu un nombre d’appels tellement important qu’il a fallu renforcer les effectifs…

Clémence Apetogbor

— 

Bercy fait face à un afflux inédit de demandes de régularisatio.
Bercy fait face à un afflux inédit de demandes de régularisatio. — Laure Cometti / 20 Minutes

Bercy ferait-il face à une vague d’exilés fiscaux repentis ? C’est ce qu’affirme ce mercredi Europe 1, qui révèle que le ministère des Finances croule sous les appels de fraudeurs depuis près de deux semaines.

>> A lire aussi : Sapin pour une liste noire des paradis fiscaux et des sanctions

50 agents en renfort à partir de juin

Ces appels en cascade seraient liés aux révélations des « Panama Papers », qui ont mis au jour un vaste système d’évasion fiscale impliquant des hauts responsables politiques, des sportifs ou des milliardaires.

La cellule de régularisation des exilés fiscaux a reçu un nombre d’appels tellement important qu’il a fallu renforcer les effectifs, précise Europe 1. A compter du mois de juin, les 159 agents déjà en poste vont être rejoints par 50 nouveaux collègues.

L’effet positif des « Panama Papers »

Ces agents seront répartis dans une dizaine de centres à travers tout le pays pour gérer les demandes des contribuables qui veulent rapatrier leurs avoirs cachés à l’étranger.

La révélation des « Panama Papers » aurait donc des vertus, effrayant ceux qui dissimulent des comptes à l’étranger, se félicite-t-on dans l’entourage de Michel Sapin.

Les dossiers arrivent en grande majorité de Suisse, mais aussi du Luxembourg, a précisé Bercy à la radio. Il est probable que la France récupère cette année plus que les 2 milliards d’euros espérés par le gouvernement via les seuls redressements fiscaux.