Assurance auto: Que faire quand l'assureur vous a résilié?

VOTRE ASSURANCE Roxane Delamare, experte en assurances, délivre ses conseils...

Roxane Delamare (contributrice)

— 

Illustration d'une personne utilisant un comparateur de prix d'assurances sur Internet.

Illustration d'une personne utilisant un comparateur de prix d'assurances sur Internet. — SERGE POUZET/SIPA

Vous êtes perdu dans le marais des assurances et des mutuelles ? Ne désespérez pas, nous avons peut-être une solution. La rédaction de 20 Minutes a choisi de solliciter pour vous Roxane Delamare, experte en assurance chez AcommeAssure.com. Cette semaine, l’experte vous donne ses conseils si l’assureur refuse de vous assurer. Quelles sont les solutions pour vous assurer au meilleur tarif ?

Pourquoi l’assureur m’a résilié ? En a-t-il le droit ?

Les cas de résiliation de votre assurance auto à l’initiative de votre assureur sont définis par la loi. Si votre contrat arrive à échéance, si vous ne payez pas vos cotisations, si votre risque s’aggrave ou si vous effectuez une fausse déclaration, il est en droit de résilier votre contrat. En cas de sinistre, il ne pourra procéder à la résiliation que si cela figure aux conditions du contrat, plus précisément au chapitre « Résiliation ». Il n’est pas rare d’être résilié après deux ou trois sinistres dans l’année.

Vais-je payer plus cher ? Pourquoi ?

Si votre assurance auto a été résiliée sur décision de l’assureur, vous êtes maintenant considéré comme représentant un risque plus élevé pour l’ensemble des compagnies d’assurance. Beaucoup de compagnies n’acceptent pas les conducteurs qui ont été résiliés, surtout si le motif est une sinistralité trop élevée. Les autres appliquent une surprime pour compenser le risque qu’elles prennent en vous assurant.

Comment réduire la facture ?

Les assurances et comparateurs en ligne vous permettent de sélectionner les meilleures offres, souvent celles de compagnies spécialisées. Autre moyen pour diminuer vos cotisations : choisir un véhicule ancien et peu puissant, moins coûteux à assurer. Sachez enfin que, dans ce genre de situation, les compagnies d’assurance n’accepteront souvent de vous assurer qu’au tiers. Vous ne bénéficierez alors que des garanties minimales, mais c’est aussi la formule la moins chère.

Et si aucun assureur n’accepte de m’assurer ?

Vous avez sollicité plusieurs compagnies d’assurance et toutes refusent de vous couvrir ? Pour répondre à votre obligation d’assurance, les pouvoirs publics ont créé le Bureau Central de Tarification (BCT). Le BCT pourra contraindre la compagnie de votre choix à vous assurer, moyennant une cotisation dont il aura estimé le tarif. Vous serez alors couvert, mais seulement au tiers et pour une durée d’un an. Je vous conseille plutôt de trouver une assurance par vous-même, quitte à la payer assez cher.

Quand puis-je reprendre une assurance « normale » ?

Si pendant deux ans vous n’avez pas d’accident responsable, votre malus s’éteint. Vous retrouvez un bonus « vierge » de 1. Vous pouvez alors de nouveau vous assurer sans difficulté et bénéficier des tarifs les plus intéressants.

>> Cliquez ici pour retrouver tous les articles de Roxane Delamare

Juriste de formation, Roxane Delamare est experte assurances chez AcommeAssure.com, courtier d'assurances et mutuelles en ligne. Elle intervient régulièrement auprès des médias sur les sujets liés aux assurances et mutuelles.