Allocations familiales: 1,3 millions d'euros de fraude par an dans les Vosges

SOCIAL Le chiffre n’est pas lié à une augmentation du nombre de fraudeurs, mais, selon la directrice de la Caf du département, à des « moyens de lutte qui s’affinent »… 

20 Minutes avec agence

— 

La modulation des allocations familiales en fonction des revenus entre en vigueur au 1er juillet
La modulation des allocations familiales en fonction des revenus entre en vigueur au 1er juillet — Philippe Huguen AFP

Le coût annuel de la fraude aux aides versées par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) s’élève à 1,3 millions d’euros pour le département des Vosges. Sur ce territoire, quatre agents assermentés réalisent des contrôles directs auprès des allocataires toute l’année, ce qui pourrait expliquer que le montant global des fraudes soit en hausse.

Un partage de données avec Pôle Emploi ou l’administration fiscale

En effet, comme l’explique la directrice des allocations familiales du département à Vosges Matin, « si nous augmentons, c’est parce que nos moyens de lutte s’affinent, et non parce qu’il y a plus de fraudeurs ». Ces contrôles plus efficaces, de plus en plus réalisés sur pièces, sont notamment rendus possibles par un partage de données avec d’autres organismes, comme Pôle Emploi ou l’administration fiscale.

La Caf avait déjà intensifié sa lutte contre la fraude au niveau national, avec à la clé une forte hausse des déclarations erronées détectées et sanctionnées en 2014. Sur cette même année, la Caf de Haute-Garonne avait mis au jour 691 cas de fraude pour un montant de presque deux millions d’euros.