Naissance d'un nouveau géant breton du porc

- ©2007 20 minutes

— 

Le n° 2 français du porc va bientôt naître de la fusion de trois entreprises bretonnes, qui viendront ainsi concurrencer le leader, la Cooperl, une coopérative également basée en Bretagne. Annoncée vendredi, l'alliance formera une entreprise de 2 700 salariés, présente à la fois dans l'élevage, l'abattage, la transformation et le négoce international du porc. Grandir était nécessaire pour survivre sur le marché mondial et européen, a expliqué le président du conseil de surveillance du nouveau groupe. Depuis six mois, a-t-il ajouté, les céréales, qui représentent près de 66 % du coût de production d'un cochon, connaissent une flambée « spectaculaire », qui a effacé quinze ans d'économies.